Agences immobilières : les 10 erreurs à éviter avec vos clients

par 11/04/2022Communication d'agence immobilière, Développement d'agence immobilière

Les conseils pour ne pas faire d'erreurs dans son agence immobilière

D’après une étude Statista menée en 2021, seulement 6 % des Français ont une bonne image des agences immobilières. 59 % d’entre eux en ont plutôt une bonne image. Comment faire en sorte de conserver une bonne image auprès de ses clients ?

En tant que directeur d’agence, vous avez souvent (voire tout le temps) la tête dans le guidon. Voici un petit florilège d’erreurs courantes dans le métier et qui peuvent être évitées sans trop d’efforts et ainsi redorer votre blason. 

Que pensent les Français des agences immobilières ?

Avant de débuter notre top 10 des erreurs à éviter lorsqu’on est agent immobilier, voyons quelle image les Français ont des agences immobilières. 

85 % des Français trouvent les agences immobilières trop chères…

Commençons avec un point négatif. Toujours selon l’enquête Statista de 2021, 85 % des Français estiment que les agences immobilières sont trop chères. Pour la transaction immobilière, les frais d’agence sont fixés individuellement par chacun. Cependant, on observe dans la majorité des cas, qu’ils vont de 3 à 10 % du prix de vente. Pour aider les clients à mieux estimer le montant des honoraires d’un agent immobilier pour une prestation, il est obligatoire d’afficher en vitrine le montant plafond de ses tarifs. Si vous vous savez plus compétitif et pour renforcer la confiance de vos clients, n’hésitez pas à les afficher en grand. 

… mais 66 % les trouvent efficaces et 61 % fiables.

Bien que la grande majorité des Français trouvent les agences immobilières trop chères, il n’en est pas moins qu’ils les trouvent efficaces (pour 66 %) et fiables (pour 61 %). Les Français ont donc plutôt confiance envers les agents immobiliers puisqu’ils sont par ailleurs 59 % à considérer qu’une agence immobilière permet de vendre un bien au meilleur prix.

Pour 56 %, les agences immobilières sont indispensables

Enfin, plus de la moitié des Français voient les agences immobilières comme indispensables pour la vente ou l’achat d’un bien immobilier. Ils sont 80 % à penser que les agences permettent aux acheteurs d’accéder à un plus large choix de biens en vente et 77 % à dire qu’elles permettent aux vendeurs de gagner du temps dans la vente de leur bien.

Valoriser son image auprès des clients : les erreurs à éviter 

1) Redemander les mêmes informations, encore et encore…

Les clients, qu’ils soient acheteurs ou vendeurs, aiment avoir un interlocuteur privilégié. En effet, il n’y a rien de plus agaçant que de devoir expliquer sans cesse sa situation et constater que son dossier n’est pas suivi. Votre client peut avoir la sensation d’être un simple pion. Et si vous peinez à lui donner les informations qu’il demande, il pensera très rapidement que vous n’êtes pas fiable. 

Cependant, il est presque impossible pour un agent immobilier ou un négociateur d’être toujours disponible. Il faut donc s’assurer que, peu importe qui répondra au téléphone, cette personne sera en mesure de rendre compte aux clients des différentes actions menées pour la vente de leurs biens ou leurs recherches. 

Grâce à l’outil CRM Néo Sphère, vous pouvez rapidement et automatiquement transmettre le suivi de chaque dossier. Il suffit pour cela au négociateur de saisir toutes les informations concernant le client et n’importe quels collaborateurs pourra ainsi le renseigner sur l’état d’avancement de son projet. Résultats : vous gagnez du temps dans la recherche d’informations et vous laissez une bonne impression à votre client.

2) Aux oubliettes…

Monsieur X a appelé il y a quelques semaines pour avoir des renseignements. Votre assistant-e lui avait indiqué que vous alliez le recontacter. Et bien, je crois qu’il attend toujours votre appel… En effet, il est bien compliqué de garder en mémoire tous vos rappels de rendez-vous et cela en va de même pour votre assistant-e. De plus, les post-it autour de l’écran d’ordinateur ont tendance à se décoller et les emails à se perdre au fin fond de votre boîte de réception. La solution : utilisez un outil qui vous alertera automatiquement des rappels clients à effectuer. Rien de tel qu’un pop-up de rappel comme aide-mémoire !

3) Un château en Espagne ? On n’a pas…

Monsieur et madame X veulent un duplex en plein centre-ville, 110 m² minimum, avec baignoire balnéo, parquet en pointe de Hongrie, terrasse en rooftop et garage, le tout pour le budget d’un studio. Compliqué comme requête… Avec tous ces critères, il y a peu de chance que votre logiciel trouve un quelconque résultat. 

Allez-vous congédier votre client ? Pas forcément ! 

Dotez vous d’un logiciel immobilier permettant le rapprochement par pertinence. Ce dernier analysera vos biens en stock et privilégiera les plus pertinents par rapport aux critères fixés. Ainsi, vous pourrez suggérer des biens similaires à ceux recherchés par vos clients, en espérant également leur faire comprendre que vous êtes agent immobilier et non magicien. 

4) Je ne me prends pas la tête : j’envoie le même emailing à tous mes clients

Vous le savez mieux que quiconque : un agent immobilier n’a vraiment pas le temps de se consacrer à autre chose que ses clients. Alors, pour sa communication, pourquoi ne pas mutualiser les envois d’emailing pour gagner du temps ? Grosse erreur !

En effet, si Monsieur X cherche un appartement en centre-ville et Madame Y, une maison à la campagne. Il est donc évident que Monsieur X et Madame Y ne doivent pas recevoir les mêmes listes de biens.

Un bon logiciel immobilier doit vous permettre d’automatiser des envois personnalisés. Tous vos clients reçoivent ainsi des listes de biens qui les intéressent vraiment, sans que vous n’ayez rien à faire. Votre agence augmentera ainsi la satisfaction de vos clients et son taux de transformation.

5) Allô la Terre, ici la Lune…

Monsieur X a décidé de vendre son bien et vous a confié un mandat exclusif. Pas de soucis, vous prenez tout en charge ! L’affaire est dans le sac et on se reverra à la signature du compromis. Cependant, la réalité d’une vente est un peu différente !

Vos clients n’aiment pas que vous travaillez en tunnel. En effet, Monsieur X a envie de savoir ce qu’il se passe. Est-ce que son bien a été visité ? Si oui, qu’ont pensé les acquéreurs potentiels ? Ne le laissez pas sans nouvelles ! 

Pour cela, utilisez un logiciel qui vous permet de l’informer régulièrement et automatiquement de l’avancée de son projet. Monsieur X sera alors heureux de voir que vous gérez d’une main de maître sa vente et que vous prenez le temps de le tenir au courant. 

6) L’originalité, très peu pour moi…

Votre partenaire vous a choisi pour partager le mandat exclusif de Monsieur X (oh la chance !). Vous voilà en route pour “copier-coller” l’annonce et en avant Guingamp ! Mais attention… Quoi de plus rébarbatif pour un acheteur potentiel que de voir 5 fois la même annonce sur Le Bon Coin, Se Loger ou encore Paru Vendu ? Bien souvent, les acheteurs vont chercher un maximum d’informations auprès de différents portails mais également directement sur l’annonce publiée sur votre site Internet. 

Un bon logiciel immobilier doit vous permettre de personnaliser vos annonces pour mettre toutes les chances de votre côté et attirer les prospects en quête de la perle rare. Néo Sphère intègre l’outil Syllabs. Celui-ci rédige automatiquement les annonces grâce aux informations que vous aurez rentrées. Il vous offre plusieurs niveaux de détails dans la rédaction pour adapter votre texte aux espaces disponibles. 

7) Rome ne s’est pas faite en un jour

Monsieur Y rêve d’un bien qui n’existe pas aujourd’hui sur le marché de l’immobilier local. Pour perdre son temps avec lui… Détrompez-vous et gardez le contact !  C’est l’assurance de ne pas passer à côté d’une opportunité. 

Pour le fidéliser et l’informer, pensez à l’envoi régulier de newsletter et d’informations immobilières. Cela vous permet d’établir une relation durable dont vous bénéficierez d’ici quelque temps. Ainsi, dès que vous aurez trouvé le bien parfait, Monsieur Y n’hésitera pas une seconde à vous faire confiance. 

8) Facebook ? Instagram ? Pour quoi faire ?

Les réseaux sociaux, c’est votre priorité n°1258… De toute façon personne n’ira chercher son futur bien sur Facebook ou Instagram. 

Zapper les réseaux sociaux, c’est se priver d’un moyen très efficace de faire connaître votre agence et vos biens. L’idéal c’est lorsque votre logiciel vous permet de publier vos meilleurs biens sur Facebook. Si vous travaillez en parallèle votre visibilité avec de l’Inbound Marketing, du Facebooks Ads ou encore du Community Management, vous pourrez conquérir de nouveaux prospects.

9) On ne fait pas du neuf avec du vieux…

Bon, ça y est ! Monsieur X et Monsieur Y sont finalement allés au bout du processus de vente. Adios amigos !

Et bien non ! Pour Monsieur X et Monsieur Y, ce n’est qu’un au revoir. Garder contact avec ses anciens clients est indispensable. La relation est déjà créée, ils vous ont fait confiance une première fois, aucune raison que cela ne se reproduise pas. Dans quelques temps, ils voudront peut-être changer d’air et acheter un nouveau bien ou investir dans le locatif. Quelques mailings programmés via votre logiciel et un rappel annuel pour prendre des nouvelles par téléphone ne feront donc pas de mal.

10) L’humain, il n’y a que ça de vrai…

Je sais ce que vous vous dites : les logiciels, c’est bien joli, mais rien ne remplace la relation humaine !

Il est vrai que même les meilleurs logiciels immobiliers ne remplaceront jamais un agent compétent. Cependant, ils vous seront d’une grande aide pour optimiser certaines tâches et vous faire gagner du temps. L’objectif est,justement, que vous puissiez vous concentrer davantage sur votre cœur de métier, c’est-à-dire le conseil, sans vous user à des tâches répétitives qui pourraient-être automatisées. 

Malgré toutes ces précautions, que faire en cas d’avis négatif ?

Il arrive qu’un client soit tout de même mécontent malgré vos efforts. Aujourd’hui, il est très facile de laisser un avis négatif notamment sur Google. Mais pas de panique ! Les Internautes lisent aussi bien les commentaires laissés par vos clients que vos réponses à ces derniers. L’erreur serait donc de ne pas répondre à cet avis négatif. 

Pour répondre correctement, montrez que vous êtes navré de la situation et n’hésitez pas à proposer un rendez-vous pour échanger sur les solutions possibles pour améliorer la satisfaction de votre client. S’il s’agit d’un commentaire de mauvaise foi, répondez-y également et sans animosité. Mettez en avant les solutions que vous avez proposé et rappelez les faits. Terminez toujours en proposant d’échanger à nouveau avec le client mécontent. 

Ces réponses aux avis négatifs montrent plusieurs choses aux Internautes qui viendraient à lire votre commentaire (puisque celui-ci reste public) :

  • ​​vous êtes à l’écoute et vous mettez un point d’honneur à la relation client,
  • ​​​vous êtes en quête de solutions pour faire en sorte que vos clients soient satisfaits
  • ​​​vous souhaitez vous améliorer. 

Besoin d’un logiciel pour vous éviter ces erreurs ? Pensez à Néo Sphère !

Pour éviter toutes les erreurs que nous avons citées, rien de vaut un logiciel regroupant tous les outils nécessaires. Le logiciel de transaction immobilière et CRM Néo Sphère possède l’ensemble des fonctionnalités que nous avons présenté en solution. N’hésitez pas à nous contacter pour programmer une démonstration ou d’utiliser notre version d’essai pour en savoir plus ! 

Par Virginie Bossuyt, le 11/04/2022

Share This