Acquéreurs / Vendeurs : quels outils utilisent-ils ?

par | 27/11/2019 | Mandats immobiliers, Marketing immobilier, Stratégie agence immobilière

Le profil des acquéreurs et des vendeurs évolue sans cesse. Les mutations observées dans leur comportement résultent généralement des évolutions technologiques, des changements sociétaux, etc. Prenez l’arrivée d’Internet, bien que cela ne soit plus si récent, ce fut l’un des premiers gros bouleversements sur le secteur. Sans Internet et ses possibilités, les acquéreurs et vendeurs auraient à leur disposition moins d’outils, moins de connaissances… L’idée de pouvoir se passer d’une agence ne leur traverserait certainement pas la tête. Depuis, le secteur a vu naître une myriade de nouveaux outils à destination des particuliers. Quels sont ceux qui sont privilégiés par les acheteurs et vendeurs ? 

Vendeurs & acheteurs se retrouvent sur le même terrain 

Outil #1 : Les sites internet 

Si vous êtes un professionnel de l’immobilier, vous n’avez pas pu passer à côté de ce célèbre chiffre : 80 % des acheteurs français utilisent internet pour débuter leur recherche de bien. Impossible donc d’être une agence et de ne pas avoir un site web. Cependant, obtenir une bonne présence web est de plus en plus complexe avec les évolutions d’algorithmes Google et la concurrence de plus en plus rude. Par conséquent, aujourd’hui un site internet ne suffit plus, celui-ci doit être référencé dans les premiers résultats du moteur de recherche pour faire la différence !

Outil #2 : Les plateformes d’annonces 

Les petites annonces immobilières dans le journal ont très vite été remplacées par le digital. Les plateformes d’annonces comme leboncoin ou seloger se sont propagées sur la toile et ont rapidement conquis le coeur des Français. On estime qu’un tiers des vendeurs publie son annonce sur ce type de site internet. De par leur importance et leur croissance, de tels outils sont d’excellents terrains de chasse pour les négociateurs.

Outil #3 : Les réseaux sociaux 

54 % des acheteurs potentiels déclarent utiliser les réseaux sociaux au cours de leur recherche. Leur canal favori ? Facebook. De plus, depuis quelques années, le réseau social aux 2,4 milliards d’abonnés a clairement affiché sa volonté d’entrer sur le secteur en développant sa marketplace dédiée à l’immobilier. 

Outil #4 : Les smartphones 

2016 fut une année charnière pour le digital. Pour la première fois, on enregistrait plus de sessions sur mobile que sur ordinateur (51,3 % contre 48,7%). En effet, les smartphones représentent un réel confort pour l’internaute. Que ce soit dans le bus, pendant une pause ou autre il peut facilement effectuer ses recherches via son téléphone. Ce bouleversement a deux implications majeures. En premier lieu, l’évolution de votre site d’agence. Si ce dernier ne s’adapte pas à la navigation mobile (responsive design), vous perdrez plus de la moitié de vos visiteurs potentiels. En second lieu, le développement d’une application mobile. Même avec un site web optimisé mobile, il est difficile de battre l’ergonomie d’une réelle application smartphone. 

Outil #5 : L’affichage 

Bien que le digital se soit imposé sur le marché immobilier, les supports de communication traditionnels n’ont pas dit leur dernier mot. Qui n’a jamais profité d’une belle journée de printemps pour se promener dans son quartier de prédilection et repérer les éventuels panneaux “à vendre” ou s’arrêter devant les vitrines des agences ? 

Outil #6 : Les magazines immobiliers

Tout comme l’affichage, les magazines immobiliers restent plébiscités par les futurs acquéreurs. Que ce soit “Logic Immo” ou encore “Surface Privée”, les magazines gratuits sont un excellent support pour les acheteurs potentiels qui recherchent de la diversité. C’est pourquoi les agences se bousculent toujours pour y apparaître.  

Outil #7 : Les chasseurs immobiliers 

Le chasseur immobilier est un véritable atout pour l’acquéreur qui ne souhaite pas s’impliquer dans les recherches ou qui souhaite simplement se simplifier la vie. Rendu célèbre par la désormais bien connue émission du même nom, la profession pourrait bien se développer dans les années à venir. Seule ombre au tableau, tout comme les agences plus traditionnelles, les chasseurs subissent la compétition des acteurs 100 % en ligne. 

Outil #8 : L’agence immobilière 

Les outils à disposition des acheteurs et vendeurs sont nombreux. Pour les conquérir, vous devez être présents sur chacun d’entre eux. Mais l’agence traditionnelle n’est pas près de disparaître puisque 70 % des vendeurs font toujours appel à une agence afin de céder leur bien. Vous devez donc être attentif à la qualité d’accueil, votre vitrine et l’ensemble de vos moyens de communication qui vous permettront de créer du lien avec vos futurs clients. 

Observons maintenant comment les vendeurs font le choix du partenaire qui les accompagnera dans leur projet.  

 

L’agence immobilière, outil préféré des vendeurs et acquéreurs : comment la choisissent-ils ? 

Outil #1 : La vitrine de l’agence

Dans leur recherche d’agence immobilière, les vendeurs et acquéreurs privilégient la proximité. Ainsi, 25 % des particuliers ont choisi leur agence en passant dans la rue, grâce à la vitrine. Cette dernière est l’une des forces de votre magasin. Vous devez à tout prix la garder actualisée pour éviter les déceptions. Pour cela, des écrans connectés à un logiciel de transaction sont des outils indispensables à adopter. Vous pouvez même aller plus loin en choisissant des écrans interactifs, afin d’amener le digital jusque dans la rue !

Outil #2 : Le bouche à oreilles et les avis clients 

Le deuxième critère de choix des particuliers reste la recommandation d’agences. En effet, nous fonctionnons tous de la même manière, afin de nous éviter une mauvaise expérience, rien de tel que faire confiance à quelqu’un ayant testé le service avant nous. Que ce soit auprès de proches ou à travers les avis Internet, 85 % des futurs acheteurs et vendeurs sont influencés par les retours d’expérience pour choisir la bonne agence. 

Outil #3 : les comparateurs 

Nouveaux venus sur la toile, les comparateurs d’agences sont des alliés pour les acquéreurs et vendeurs qui souhaitent mettre en concurrence les agences. Nul doute que leur poids dans le secteur risque d’augmenter, ces outils étant très à la mode !

Rodacom

Par Rodacom, le 27/11/2019

Share This